La Moselle en Roller

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs: DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor, BOBOR

Re: La Moselle en Roller

par Pushte » 25 Mar 2019 16:14

gui_gui a écrit:Bilan des Seba Marathon : forcément biaisé de mon point de vue, puisque mes malléoles ne sont plus ce qu'elles étaient, hélas !
En fait je dirais que quand on est habitué aux carbones bas très serrés, en fait on a tout le pied serré de partout, et on joue avec ça pour tout.
Que ce soit en précision de pose de patin, en freinage en T, en maniabilité, en double-poussée, en tout ! C'est tout le patinage qui est intimement lié à ce maintien que seul confère un boot vitesse bien ajusté.
Donc quand je passe à un chausson confortable, rempli de mousse, il y a d'abord cette première impression de douceur, puis, les problèmes s'accumulent :
- perte de maintien
- perte de précision
Pour remédier à ces problèmes, je serre à fond de partout. Malgré cela, le pied est dans l'ensemble peu serré, je ressens un manque de maintien. En fait mon pied aura tendance à utiliser comme point d'appui non plus toute la longueur du pied mais principalement ses parties proéminentes, à savoir : les os des malléoles. Et c'est là que le problème réside, et c'est vraiment un problème insoluble : Voulant soulager mes malléoles mises à mal par une pratique trop intensive en carbones bas par un "Soft Boot", je me retrouve au contraire avec des malléoles douloureuses pour avoir été les uniques points d'appui. À cela s'ajoute le fait que la voûte plantaire, habituée à être fermement couchée sur une semelle dure en carbones bas, se retrouve en porte-à-faux sur une surface molle (la semelle des Soft Boots).
Et voilà, où comment trop de douceur tue la douceur.


J'ai eu exactement le même ressenti quand je suis passé des hardcore evo aux Swell : plus confort, mais tellement moins précis que pour ne pas flotter dedans il fallait les serrer à fond et finir la session avec les pieds tout bleus :(

Je crois qu'il n'y a pas de solution miracle malheureusement.
Patineur asymétrique touche à tout :
Pied gauche : Seba SX 10th anniversary
Pied droit : Seba SX 2014
VTT Nakamura summit 730 LTD
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: La Moselle en Roller

par Alf 15 » 28 Mar 2019 12:36

A chaque fois que je test une nouvelle paire de roller ou de basket running je n'ai pas un super feeling, il me faut toujours plusieurs scéances afin d'etre à l'aise et apprécier (ou pas) le matériel. Donne nos un nouveau retour avec quelques scéances de plus guigui
Fila M100 V1 / Icon 3x110 1x100 - Seba marathon/ Icon 4x110
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Inscription: 11 Juin 2008 22:52
Localisation: Jurassic park

Re: La Moselle en Roller

par domi le solo » 28 Mar 2019 22:30

Coucou,
C'est vrai, ce ne sont pas des patins de vitesse, mais le rendement n'est pas trop mauvais, tu peux partir sur un 6 heures sans crainte.
J'ai fait deux 24 heures du Mans solo avec sans déchausser et sans trop de bobos.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 29
Inscription: 12 Juil 2016 8:54

Re: La Moselle en Roller

par lokonel » 29 Mar 2019 12:27

Revérifie peut-être le réglage de tes platines.
Les Marathon offrent un maintien probablement différent des Trix, mais pour info, je suis obligé de beaucoup corriger le placement des platines sous les Trix, alors qu'avec mes carbones de vitesse, j'ai un réglage quasiment neutre avec très peu de correction.
Dans mon cas, un montage neutre avec les Trix amène beaucoup trop de supination, donc trop de carres externes et de contraintes sur les malléoles. Je n'ai pas de photos sous la main, mais avec les PS Pleasure-Tool (3x110) la chaussure est vraiment très décalée en latéral pour retrouver un appui neutre (dans mon cas, je reprécise).
Membre bienfaiteur
 
Messages: 239
Inscription: 23 Avr 2010 22:48

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 29 Mar 2019 17:54

Lokonel, en effet, les SEBA Marathon, même quand je positionne les platines bien centrées, neutres quoi, je tombe en supination dès que je me mets debout. Faudrait presque décaler les platines vers l'extérieur, mais ça me choque trop de devoir faire ça !
En tout cas, du coup, ça appuie trop sur mes malléoles internes (si vous visualisez ce qui se passe en supination).
C'est zarbi quand même, alors que la grande majorité des boots mettent plutôt en pronation. Je ferai un essai dans ce sens...
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 30 Mar 2019 20:27

30 Mars 2019 (Samedi)
120 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 123 mm

C'est le plus beau week-end depuis le début de l'année.
18°C à l'ombre, ciel bleu agrémenté de quelques petits nuages baladeurs, et un vent tournant, hésitant et faible.
Au moment où je pars, il ne fait encore que 14°C, je suis en T-shirt + short.
Départ à 11h21
Ennery - Pont Talange : 4,01 km en 9:58, soit 24,1 kmh (max. 34,4 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,56 km en 30:45, soit 28,4 kmh (max. 36,7 kmh)

Les Rives de Moselle ont balayé la piste entre Talange et Thionville, il y en avait besoin.
Par contre je ne comprends pas pourquoi, depuis des années, ils ne balayent pas vers l'embranchement des serres de La Maxe.
Thionville D953 - La Maxe : 25,64 km en 1h05:19, soit 23,6 kmh (max. 34,6 kmh)
La Maxe - Pont Hauconcourt D52 : 9,71 km en 23:32, soit 24,8 kmh (max. 33,9 kmh)

Je rentre chez moi pour changer mon "double-TShirt" trempé de sueur contre un débardeur.
Pont Hauconcourt D52 - Ennery (par Hauconcourt village) : 3,0 km en 7:50, soit 22,9 kmh (max. 36,4 kmh)
Départ à 14h09
Ennery - Pont Talange : 4,01 km en 11:31, soit 20,9 kmh (max. 27,8 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,54 km en 31:37, soit 27,6 kmh (max. 37,7 kmh)

Je croise pas mal de rollers, dont le club d'Hettange-Grande, plus un gars seul que j'avais jamais vu
(la soixantaine, carbones bas, très bonne technique)
Comme je suis sur une journée 100 bornes, et que je n'ai pas envie de trop me faire mal aux pieds, je me cale une pause balade à pieds en tongs sur la presqu'île d'Illange.
Thionville D953 - Passerelle d'Illange : 3,38 km en 8:15, soit 24,6 kmh (max. 33,4 kmh)
La presqu'île d'Illange est un coin vraiment sauvage, les petits sentiers sont incrustés d'empreintes de sabots de sangliers...
J'y passe 1h30, torse nu tellement il fait chaud.
Départ à 16h33, toujours torse nu
Passerelle d'Illange - Thionville D953 : 3,38 km en 7:57, soit 25,5 kmh (max. 31,2 kmh)
Thionville D953 - La Maxe : 25,72 km en 58:57, soit 26,2 kmh (max. 35,2 kmh)

Je croise encore un papy en roller carbones bas, un autre, et encore belle technique.
La Maxe - Pont Hauconcourt D52 : 9,73 km en 22:31, soit 25,9 kmh (max. 31,5 kmh)
Pont Hauconcourt D52 - Ennery : 2,65 km en 7:53, soit 20,1 kmh (max. 31,2 kmh)

Total de cette journée : 120,33 km
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 31 Mar 2019 19:21

31 Mars 2019 (Dimanche)
56 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 123 mm
+ 112 km en vélo route avec de la bosse

Et c''est toujours le plus beau week-end depuis le début de l'année.
Changement d'heure : très agréable !
Je me cale un ride 50 bornes roller le matin, et du vélo 112 bornes l'après-midi.
18 à 20°C à l'ombre, ciel très bleu le matin, quelques nuages l'après-midi, vent 15 à 20 kmh de NE.
Roller - Départ à 9h38
Ennery - Pont Talange : 4,03 km en 11:03, soit 21,9 kmh (max. 30,3 kmh)
Il y a un retraité que je croise très souvent sur la piste, un marcheur.
À l'occasion du franchissement conjoint de la chicane de Talange, je lui demande combien de km par an. Réponse : dans les 5500 km. Pas mal !
Pont Talange - Thionville D953 : 14,56 km en 37:09, soit 23,5 kmh (max. 33,9 kmh)
Sur le retour, collision évitée de justesse avec un groupe de marcheurs occupant toute la largeur de la piste, sous un pont, sans visibilité.
Le bordel ambiant sur la piste, ce matin, n'est qu'un avant-goût de ce que ce sera l'après-midi. Voilà qui me conforte dans mon idée de switcher sur le vélo route pour l'après-midi.
Thionville D953 - La Maxe : 25,68 km en 58:04, soit 26,5 kmh (max. 35,1 kmh)
De la connerie humaine : Sous le pont autoroutier de l'A4, à directe proximité, se trouve un petit plan d'eau artificiel dans lequel les amoureux de la pêche élèvent des poissons, qu'ils pêchent ensuite à la ligne. Ce serait déjà assez con comme ça, mais non, cela ne suffit pas : Comme ce poisson apparemment ne nourrit pas son homme, on organise de grands barbecues qui puent la merguez à 3 kilomètres à la ronde. Et comme c'est jour de fête, une cinquantaine de voitures sont (mal) garées le long de cette petite route d'Amelange, car des gens vont passer leur après-midi sous l'emprise de l'autoroute, dans le vacarme des véhicules et dans la pollution. Car ce sont des pêcheurs, amoureux de la Nature.
La Maxe - Pont Hauconcourt D52 : 9,86 km en 24:45, soit 23,9 kmh (max. 30,9 kmh)
Conducteurs imprudents sur la route d'Amelange, pourtant itinéraire partagé et axe du circuit Charles le Téméraire.
Pont Hauconcourt D52 - Ennery : 2,66 km en 7:30, soit 21,3 kmh (max. 30,5 kmh)
Total Roller du matin : 56,79 km

Vélo 112 bornes l'après-midi + déniv 1000 m
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 06 Avr 2019 18:42

06 Avril 2019 (Samedi)
120 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core neuves.

Ce matin, montage d'un jeu de roues Matter One20Five F0 Disc Core neuves.
Tout de suite, le roulage est beaucoup plus fluide, plus ample, plus agréable, les grattons et les vibrations sont très diminués.
C'est une journée qui commence fraichement avec seulement 7°C, un ciel bleu voilé de nuages d'altitude.
Le vent est bien présent, jusqu'à 20 kmh pratiquement plein Est.
Ce vent, le plus souvent latéral reste toujours plus ou moins handicapant.
Je fais un premier ride 50 bornes le matin, départ à 10h30 :
Ennery - Pont Talange : 4,11 km en 10:37, soit 23,2 kmh (max. 30,4 kmh)
La floraison des arbres en bordure de piste parfume agréablement.
Pont Talange - Thionville D953 : 14,53 km en 34:52, soit 25,0 kmh (max. 31,4 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,79 km en 58:35, soit 26,4 kmh (max. 37,6 kmh)

Sur ce run, je suis rattrapé par un peloton de cyclistes sur la piste en béton d'Uckange.
Je laisse 2 gars me passer devant et immédiatement je chope leur aspi, et ainsi, je suis dans le peloton et on va à 35 kmh.
À plusieurs reprises je dois pousser le dos du gars devant moi tellement ça aspire.
Ils sont assez étonnés de ma vitesse, quand bien même c'est en aspi.
Hélas ils bifurquent au bout de 2 km, j'aurais bien aimé continuer comme ça plus longtemps !
La Maxe EDF - Pont Hauconcourt D52 : 9,87 km en 24:56, soit 23,8 kmh (max. 30,3 kmh)
Pont Hauconcourt D52 - Ennery : 2,66 km en 7:37, soit 20,9 kmh (max. 30,3 kmh)
Total du ride matinal : 56,96 km


Après un repas, je repars, lesté d'un sac à dos avec gourde, fruits, paire de tongs...
La température est maintenant de 15°C à l'ombre, beaucoup plus au soleil.
Départ à 13h38
Ennery - Pont Talange : 4,00 km en 10:57, soit 21,9 kmh (max. 29,5 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,52 km en 34:15, soit 25,4 kmh (max. 35,0 kmh)
Thionville D953 - Passerelle Illange : 3,38 km en 8:06, soit 25,0 kmh (max. 30,3 kmh)

Balade en tongs sur la presqu'île d'Illange et repos (presque 2 heures) au soleil, permutation des roues (déjà !)
Départ de la presqu'île à 16h29
Passerelle Illange - Thionville D953 : 3,41 km en 7:38, soit 26,7 kmh (max. 34,2 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,72 km en 58:54, soit 26,2 kmh (max. 37,2 kmh)

Encore un peu de speed avec un cycliste aux fesses !
La Maxe EDF - Pont Hauconcourt D52 : 9,87 km en 24:57, soit 23,7 kmh (max. 32,3 kmh)
Pont Hauconcourt D52 - Ennery : 2,69 km en 8:38, soit 18,7 kmh (max. 28,5 kmh)
Total km de l'après-midi : 63,59 km
Total km de la journée : 120,55 km

La forme revient, j'arrive à garder une bonne vitesse sur plusieurs km, et ce qui est bon, c'est qu'il y a zéro douleur !
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par alfalf » 07 Avr 2019 12:19

apparement tu es bien gueri
jai lu tes soucis de poumons y a un mois, ca fait froid dans le dos


a lre ton kilometrage au moins on est sur que tu es bien oxygene

bonne continuation

fred
Membre bienfaiteur
 
Messages: 440
Inscription: 16 Juin 2009 22:19

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 08 Avr 2019 7:02

Merci alfalf, c'est sympa. Maintenant oui je suis dans une optique de récup, ne pas ignorer que je suis toujours en état de récup, car je n'ai pas encore tout récupéré. Il faut en être conscient et doser l'effort progressivement... :)
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 13 Avr 2019 18:37

13 Avril 2019 (Samedi)
56 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core neuves.

Vague de froid : seulement 1°C tôt le matin et 7°C maxi à midi.
Ciel nuageux, un peu de soleil et vent fort NNE, ressenti glacial et extrêmement éprouvant.
Départ à 10h39
Ennery - Pont Talange : 4,01 km en 10:37, soit 22,7 kmh (max. 34,4 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,52 km en 37:54, soit 23,0 kmh (max. 34,6 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,71 km en 54:04, soit 28,5 kmh (max. 38,2 kmh)
La Maxe EDF - Pont Hauconcourt D52 : 9,86 km en 28:27, soit 20,8 kmh (max. 30,6 kmh)
Pont Hauconcourt D52 - Ennery : 2,64 km en 7:50, soit 20,2 kmh (max. 27,8 kmh)

Total du ride : 56,74 km

L'après-midi :
Le temps n'inspire pas au farniente au soleil... ça caille sec !
En fait je me fais une vraie sieste at home, bien récupératrice.
Je repars pour un nouveau ride 56 bornes, et dès mon départ, quelques flocons de neige sont en train de tomber !
Certains nuages ont un aspect plutôt menaçant mais malgré tout, le soleil perce souvent en de magnifiques éclaircies qui réchauffent un peu.
Rares sont les promeneurs et autres sportifs sur la piste en ce samedi après-midi, venteux et glacial.
En fin de journée alors que je rentre en peinant face au vent du Nord, le ciel est d'un gris d'ardoise sombre au-dessus d'Ennery, alors éclatant, frappé par la lumière dorée du soleil. Le contraste est impressionnant.
56 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core neuves.
Départ à 16h23
Ennery - Pont Talange : 4,01 km en 10:30, soit 22,9 kmh (max. 31,4 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,49 km en 38:21, soit 22,7 kmh (max. 31,8 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,69 km en 56:22, soit 27,3 kmh (max. 38,0 kmh)
La Maxe EDF - Pont Hauconcourt D52 : 9,85 km en 26:55, soit 22,0 kmh (max. 32,8 kmh)
Pont Hauconcourt D52 - Ennery : 2,66 km en 8:31, soit 18,7 kmh (max. 28,2 kmh)

Total du ride : 56,70 km
Total de la journée : 113,44 km
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 14 Avr 2019 15:35

14 Avril 2019 (Dimanche)
Zéro degré le matin, du givre sur les toits, et grosse fatigue générale.
J'aurais bien aimé avoir la pêche, mais les 113 km roller de la veille à lutter contre le vent glacial m'ont vidé.
Le ciel est couvert, avec quelques éclaircies plus ou moins voilées.
Le vent soufflle encore, toujours NE mais moins fort qu'hier.
La température montera jusqu'à 9°C. Je me contente d'un petit 50 bornes.
56 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core (presque) neuves.
Départ à 13h10
Ennery - Pont Talange : 4,00 km en 10:08, soit 23,7 kmh (max. 32,0 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,51 km en 35:51, soit 24,3 kmh (max. 31,6 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,65 km en 58:30, soit 26,3 kmh (max. 35,6 kmh)
La Maxe EDF - Pont Hauconcourt D52 : 9,84 km en 24:53, soit 23,7 kmh (max. 30,2 kmh)
Pont Hauconcourt D52 - Ennery : 2,67 km en 7:49, soit 20,5 kmh (max. 28,7 kmh)

Total du ride : 56,67 km
Repos le reste de ce dimanche ! Total du week-end : 170,11 km
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par sanglier76 » 14 Avr 2019 16:58

Oui le vent soufflait moins fort cet apm qu'hier ! Je t'ai loupé de peu en finissant mon entraînement quand tu commençais...
Bizarre la piste vide comme cela un dimanche !
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 1490
Inscription: 17 Mar 2010 21:36
Localisation: THIONVILLE-57

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 14 Avr 2019 17:52

Oui j'ai vu que tu t'entraînais sur la portion de la rue de la digue, C'est une bonne solution quand ça souffle, alterner des 3 km contre/avec le vent. Ben en fait je crois que les gens ont goûté à la douceur printanière il y a quelques semaines donc du coup ils n'osent plus sortir maintenant qu'il fait froid... Moi-même j'ai eu du mal ! ça devrait bien se réchauffer la semaine prochaine ! 8)
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Chris9481 » 14 Avr 2019 19:20

C'est sur que la météo ce matin ça n'aidait pas. 4° en Seine et Marne et vent assez fort. 21 km pour moi, et pas grand monde dehors. 0° chez vous, ça devait bien cailler.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 455
Inscription: 07 Aoû 2018 7:53
Localisation: 77 Seine et Marne

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 20 Avr 2019 20:21

20 Avril 2019 (Samedi)
Journée 120 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 124.

Ride 56 km le matin. Journée chaude et ensoleillée, vent d'Est 20 à 30 kmh.
Départ à 10h35
Ennery - Pont Talange : 4,03 km en 10:41, soit 22,6 kmh (max. 31,4 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,53 km en 35:34, soit 24,5 kmh (max. 33,3 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,66 km en 54:26, soit 28,3 kmh (max. 38,6 kmh)
La Maxe EDF - Hauconcourt pont D52 : 9,69 km en 23:13, soit 25,0 kmh (max. 32,3 kmh)
Hauconcourt pont D52 - Ennery : 2,63 km en 8:23, soit 18,8 kmh (max. 29,5 kmh)

Total du ride : 56,54 km
Arrivé chez moi, j'attrape un gros sac à dos que j'avais préparé et repars aussitôt en direction de la rivière, un petit coin sauvage où je déjeune et me repose.
2,82 km en 7:44, soit 21,9 kmh (max. 31,1 kmh)
Je surprends un ragondin en train de nager. Il m'a vu et ne bouge plus, se laissant entraîner par le courant, comme s'il était un bois flottant.
Je le prends en photo, essaye de m'en approcher, mais l'animal plonge sous l'eau.
Je guette sa réapparition mais cet individu possède une énorme capacité respiratoire et peut tenir en apnée très longtemps.
Un petit oiseau insectivore marche sur la vase et picore les nombreux petits insectes qui s'y trouvent.
Album photos :
https://photos.app.goo.gl/Y1cWcegCJyqkKSd27
Je repars après un bon repos de 3h. Direction chez moi où je change encore de sac à dos.
5,58 km en 13:59, soit 24,0 kmh (max. 33,4 kmh)
Cette fois c'est juste 2 gourdes d'eau un peu dosée en poudre isotonique, vu la chaleur.
Et je me remets un ride 56 km, torse nu (faut bien que je me bronze les côtes)
Départ à 16h34
Ennery - Pont Talange : 4,00 km en 9:39, soit 24,8 kmh (max. 34,6 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,48 km en 33:45, soit 25,7 kmh (max. 36,0 kmh)
Pause - interversion des roues à Thionville.
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,70 km en 58:00, soit 26,6 kmh (max. 39,3 kmh)
La Maxe EDF - Hauconcourt pont D52 : 9,86 km en 24:14, soit 24,4 kmh (max. 30,8 kmh)
Hauconcourt pont D52 - Ennery : 2,71 km en 8:08, soit 20,0 kmh (max. 28,0 kmh)

Total du ride : 56,75 km
Total de la journée : 121,69 km
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 23 Avr 2019 12:38

22 Avril 2019 (Lundi de Pâques)
Roulage matinal 56 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 124.

Encore une belle journée !
10°C tôt le matin, 24°C à l'ombre cet après-midi.
Beaucoup de monde sur la piste en ce lundi de Pâques, tôt le matin.
Se frayer un passage n'est pas toujours évident.
Vent 20 à 30 kmh de Nord Est, mais uniquement au bord de l'eau.
À 2 km de la rivière, il n'y a pas un gramme de vent.
Départ à 8h34
Ennery - Pont Talange : 4,05 km en 11:09, soit 21,8 kmh (max. 29,8 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,55 km en 36:22, soit 24,1 kmh (max. 33,8 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,74 km en 54:51, soit 28,2 kmh (max. 38,6 kmh)
La Maxe EDF - Hauconcourt pont D52 : 9,88 km en 24:47, soit 24,0 kmh (max. 29,2 kmh)
Hauconcourt pont D52 - Ennery : 2,67 km en 7:53, soit 20,3 kmh (max. 29,1 kmh)
Total du ride : 56,89 km


L'après-midi : Grosse rando vélo route 200 km !
De 12h19 à 20h44
La moyenne générale, sur toute la randonnée pauses incluses, (y compris les 10 minutes de pause à Trèves) c'est 204,8 km de 12h19 à 20h44, soit 8h25, soit 24,33 kmh.
Aller :
Ennery - Trèves, 100,33 km de 12h19 à 16h43, soit 4h24, soit 22,8 kmh (toutes pauses incluses)
Sans les pauses : 24,3 kmh en déplacement.
https://connect.garmin.com/modern/activity/3581156309
Retour :
la batterie de ma montre GPS me lâche au km 63.
https://connect.garmin.com/modern/activity/3581156407
J'ai réussi à retracer mon parcours manquant (sur EDP parcours) depuis Gavisse D62 (rue du Près) où j'ai perdu mon GPS jusqu'à chez moi : 40,45 km.
Plus les 63,28 km, ça nous fait, on va arrondir, 103,5 km.
Donc Trèves (Shell Station) - Ennery : 103,5 km de 16h53 à 20h44, soit 3h51, soit 26,88 kmh (toutes pauses incluses)
Sans les pauses, la vitesse moyenne en déplacement au retour était de 29,5 kmh.


Galère pour retracer le parcours retour car il est un peu différent de l'aller.
Il y a des fois où on est dans un pic de forme, sans trop savoir pourquoi. Je suis dans un de ces moments-là.
Car après un ride matinal 56 km roller à une allure très soutenue, me voilà embarqué sur une rando vélo route 200 km !
Il fait chaud, je me prépare en conséquence.
Casque obligatoire, T-shirt pour protéger mes épaules et mon dos qui ont déjà bien souffert des coups de soleil, et aussi parce que je vais porter un sac à dos.
Ce sac va contenir, outre le nécessaire à réparation de crevaisons, de la nourriture :
Sandwiches fromage/Roquefort très salé : super pour la rétention d'eau, pour éviter la déshydratation.
Sandwiches pain complet - beurre d'arachide et miel, raisins secs.
2 gourdes d'eau additionnée de poudre isotonique, gourdes placées sur mon cadre (+ 1 pot de poudre isotonique dans mon sac à dos).
Je gonfle mes pneus Continental 4 saisons 700x25 très usés à 9 bars, durs comme du bois, pour écraser les bouts de verre sans crever.
À l'aller, je commence par prendre la D1. Mais le trafic est tel que je bifurque au bout de 10 km, à Bousse, afin de me réfugier dans la piste cyclable.
C'est un lundi de Pâques, réputé dangereux sur les routes, aussi je vais les éviter au maximum.
Mais les pistes, vers Bousse, sont franchement étroites, tortueuses et sinueuses.
De plus j'ai le vent défavorable, qui souffle à 20 kmh en provenance du Nord-Est, là où je me dirige.
Je ne sais pas encore jusqu'où cette balade m'emmènera. Pour l'instant, j'avance, dans un décor printanier, avec pour seul objectif : rentrer avant la nuit, mais pas avant le coucher du soleil.
La petite piste Bousse - Thionville est toute tordue mais très jolie.
Ensuite, Thionville - Basse-Ham, pas de problème, une piste bien lisse.
Après Koenigsmacker les problèmes commencent avec une piste plus que grattonneuse, défoncée, sur 15 km jusqu'à Contz-les-Bains.
Mes pneus dur renvoient bien les chocs et les vibrations !
Après Contz-les-Bains, je pourrais continuer sur la route frontalière D64F vers le Lux, mais j'ai envie de revoir la rive droite, vers Sierck-les-Bains, bien que je sache que c'est un parcours hyper galère, étroit et grattonneux.
Je longe donc l'esplanade (extrêmement grattonneuse) de Sierck-les-Bains, où je n'avais plus mis les roues depuis au moins 10 ans.
Ensuite la piste vers Apach se rétrécit en un mince couloir coincé entre les voies ferrées et une vielle muraille, en plein soleil. Le coin grouille de lézards.
Puis c'est l'Allemagne, et je rejoins la piste en béton qui va vers Besch puis Nennig, sur les hauteurs desquelles j'ai une vue panoramique sur la région viticole.
En roulant sur ces plaques en béton disjointes, entre Besch et Nennig, (face Remich), je me demande comment j'ai fait il y a 10 ans pour rouler là-dessus en mode ultra-endurance roller.
J'avais vraiment des pieds résistants ! Et ce n'est plus le cas… Il y a foule à Nennig…
Je reste en Allemagne et poursuis jusqu'à Wincheringen (en face de Wormeldange, Luxembourg), et encore Wellen et enfin Temmels où je puise de l'eau fraîche au robinet d'eau du Burgerhauss.
Je continue mon voyage Allemand, passe Oberbillig, là où en face, à Wasserbillig se jette la Sûre (Sauer) dans la Moselle, marquant la fin du territoire Luxembourgeois.
Désormais, de part et d'autre de La Moselle, c'est l'Allemagne. Je passe Wasserliech, puis le haut pont de Konz qui enjambe l'immense embouchure de la Saar sur la Moselle.
Je lutte contre un vent puissant qui descend du Nord-Est, qui a toute latitude pour s'amplifier, au-dessus de la rivière, très large en cet endroit, et pointe vers Trèves (Trier).
Rouler sur la piste cyclable en contrebas de la rue, le long de la Moselle, à Trèves, est un vrai casse-vélo.
Car ce sont des pavés, et, de plus, il y a foule. Tous les Allemands de Trèves semblent s'être donnés rendez-vous sur les plate-bandes herbeuses où ils profitent de ce jour de congés.
Je dois zigzaguer entre les gens, en danseuse, au ralenti.
Enfin je remonte vers la rue où j'atteins les 100,3 km juste au niveau de la station Shell, ouverte, et où j'achète une bouteille d'eau fraîche et 2 barres chocolatées, que j'engloutis avant même de repartir dans l'autre sens.
D'après mes estimations, je devrais rentrer chez moi peu avant la nuit, grâce au vent maintenant favorable et en empruntant certains axes plus roulants.
Je continue d'avoir une très bonne pêche, une bonne motivation, tout va bien !
Mon parcours retour reste le même qu'à l'aller : pause à Temmels où je refais le plein d'eau fraîche au robinet d'eau du Burgerhauss, et ajoute de la poudre isotonique.
Je poursuis alors jusqu'à Wellen, Allemagne, où je franchis la Moselle en empruntant le grand pont et passe à Grevenmacher, Luxembourg.
De ce côté-là je bénéficie d'une piste cyclable très roulante, flambant neuve et je file ainsi le long de la route de vin Luxembourgeoise.
Les métatarses de mes pieds gauche et droit commencent à me faire un peu mal, de tant d'appuis et de chocs. Je soulage en pédalant en utilisant le soulevé de pédales, en tirant pendant le mouvement de pédalage, et c'est très efficace.
Je passe ainsi Machtum, Ahn, Wormeldange, Ehnen, Staedtbredimus, Remich… Remich où il y a foule, encore pire qu'à Trèves !
Au niveau de Remich, je roule sur la route (la piste étant bondée de monde), puis reprends la piste vers Schengen, que je dépasse, et me retrouve sur la D64F, en France.
Je débouche sur Contz-Les-Bains, et continue à bonne allure, vent de dos, sur la D64, et passe Berg-sur-Moselle.
Arrivé à Gavisse, mon GPS me lâche : plus de batterie ! Mon erreur a été de ne pas recharger la montre ce matin après mon ride 56 km roller.
Tant, pis, j'essayerai plus tard de recoller les morceaux du parcours et de recalculer tout ça.
C'est la fin d'après-midi et il est hors de question que j'emprunte la dangereuse D1 vers Thionville. Je me dirige donc vers Malling où je reprends la piste extrêmement grattonneuse vers Koenigsmacker.
Je commence à me prendre des paquets d'insectes volants, qui s'accrochent partout sur moi. C'est l'heure de sortie pour les moucherons.
Je traverse Basse-Ham et sa base nautique, Yutz, et, de là, je reprends la petite piste tortueuse qui longe Illange, Guénange et Bousse.
Petite frayeur en bas de Bousse où la piste est soudainement parsemée d'une multitude de petits éclats de verre transparents.
Ça craque sous mes roues mais rien ne crève… heureusement ! Car crever à cette heure tardive serait plus qu'embêtant.
Il est tard et bien entendu ce n'est pas le moment de m'engager sur la D1 ! Je bifurque donc depuis Bousse sur ma piste cyclable quotidienne, que j'ai du mal à reconnaître lorsque j'arrive par ce chemin.
Il est 20h44 lorsque je stoppe devant ma porte, à Ennery et ça fait déjà 20 minutes que le soleil est couché.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par sanglier76 » 29 Avr 2019 17:52

Notre ami éclusier de Talange à profité comme moi du soleil pour sortir....
Moi mes roulettes, lui sa tondeuse...
Avant de tondre il a bien pris soin de mettre les crottes de chien au niveau de la double chicane ....
En roller ça passe juste...Pour les cyclistes moins...
Vivement le passage à l'écluse automatique !!
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 1490
Inscription: 17 Mar 2010 21:36
Localisation: THIONVILLE-57

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 30 Avr 2019 6:42

Wow, wow, wow. 3 fois que je passe par là et j'hésitais avec des mottes de terre. J'y ai regardé de pus près ce matin et en effet...c'est bien des crottes de chien !
Ce mec doit être un cino-scatophile... :?
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 02 Mai 2019 4:20

01 Mai 2019
Journée 120 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 123.

Ride 56 km le matin. Un beau 1er mai. 10°C tôt le matin, montant à 19°C, vent NNW 5 à 10 kmh.
Départ à 08h52
Ennery - Pont Talange : 3,99 km en 10:19, soit 23,2 kmh (max. 32,3 kmh)
Déjà pas mal de monde sur la piste le matin. L'herbe pousse à toute vitesse partout...
Pont Talange - Thionville D953 : 14,54 km en 33:05, soit 26,4 kmh (max. 35,1 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,71 km en 56:41, soit 27,2 kmh (max. 36,0 kmh)

Au retour de La Maxe, speed avec des vélos.
La Maxe EDF - Hauconcourt pont D52 : 9,95 km en 20:43, soit 28,8 kmh (max. 36,7 kmh)
Hauconcourt pont D52 - Ennery : 2,68 km en 7:31, soit 21,4 kmh (max. 32,2 kmh)

Total du ride : 56,87 km
Pique-nique et repos au bord de l'eau, j'évite ainsi l'heure de pointe, car aujourd'hui sur la piste c'est très "familial et maladroit"...

2,75 km en 7:46, soit 21,2 kmh (max. 28,3 kmh)
5,60 km en 13:40, soit 24,6 kmh (max. 34,7 kmh)


Deuxième ride 56 km, torse nu, assez tard
Départ à 17h18
Ennery - Pont Talange : 4,03 km en 9:44, soit 24,8 kmh (max. 31,9 kmh)
Et hop je me fais piquer par une abeille sur le ventre ! Elle s'était retrouvée coincée entre mon sac banane et ma peau.
Je suis un peu allergique... ça fait pas mal, ça démange... Tiens d'ailleurs en ce moment j'ai une petite allergie aux pollens aussi...
la dernière fois c'était il y a 9 ans, en 2010.
Le coin de la rue de la digue attire toujours de nombreux visiteurs, en voiture.
Une portion de 2 km est en fait ouverte à la circulation, limitée à 30 kmh.
Mais je me suis trouvé confronté assez souvent à des voitures qui foncent droit devant, sans même tenter de serrer un peu à droite ou de ralentir, et qui en plus abandonnent sur place leurs sachets Mac Do et autres saletés.
Pont Talange - Thionville D953 : 14,54 km en 30:28, soit 28,6 kmh (max. 35,8 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,66 km en 59:20, soit 25,9 kmh (max. 34,5 kmh)

En fait le vent a tourné au SW !... Vers La Maxe des gens ont installé une chaise au milieu de la piste, sur laquelle sont posés des verres.
Forte odeur de pastis... Je suppose que ceux-là ne travaillent pas demain, ils font le "gros pont" !
D'une manière générale, il y a des barbecues géants un peu partout le long de la rivière.
La Maxe EDF - Hauconcourt pont D52 : 9,85 km en 23:22, soit 25,3 kmh (max. 31,6 kmh)
Hauconcourt pont D52 - Ennery : 2,68 km en 7:12, soit 22,3 kmh (max. 32,6 kmh)

Total du ride : 56,76 km
Total de la journée : 121,98 km
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités